Spirituelle Allianz zwischen der Schweiz und dem Libanon

Die heiligen Eremiten des Friedens

Alliance spirituelle entre la Suisse et le Liban

Les saints Ermites de la Paix

Pourquoi Spiritualité et Paix?

Pour nous, la vraie paix est fondée sur la spiritualité. Notre certitude est fondée sur les vérités de notre foi chrétienne. En voici quelques-unes qui nous prouvent que la spiritualité est la source et la garante de la vraie paix:

  • Jésus : « Je vous laisse la paix ; c’est ma paix que je vous donne ; je ne
  • vous la donne pas comme le monde la donne.» St Jean, 14, 27 Il y a ici d’une distinction radicale entre la paix divine fondée sur la spiritualité et la paix humaine fondée sur des accords signés.
  • St Nicolas de Flue : « La paix est toujours en Dieu parce que Dieu est la paix». Dieu est donc amour et paix ».

Solidarité Liban-Suisse SLS, convaincue de ces vérités, se place sous protection de Notre Dame du Liban, Reine de la Paix. Article 5 de ses statuts.

Pendant la guerre du Liban (1975-1991), Musulmans et Chrétiens priaient ensemble Marie pour qu’elle donne la paix au Liban.

La plupart des accords nationaux, et internationaux ont échoué à ramener la paix en Terre Sainte, et surtout au Liban. C’est pourquoi le recours à Dieu demeure l’unique espoir pour retrouver une paix juste et durable.

En 2004, forte de cette certitude, SLS conclut l’Alliance Spirituelle entre la Suisse et le Liban, fondée sur St Nicolas de Flue et St Charbel, Patrons de leurs pays respectifs, et mystiques marials et eucharistiques.

En 2014, à la demande des députés musulmans, le Gouvernement libanais a déclaré la Fête de l’Annonciation à Marie, « Fête Nationale commune islamochrétienne au Liban ». Evénement unique dans le monde.

Pour conclure, personne ne s’imaginait que 80 ans après la fin de la Seconde guerre mondiale, l’Europe soit embrasée par une guerre fratricide qui illustre tragiquement l’impuissance des institutions internationales à y mettre fin. Un dictateur d’une grande puissance nous prouve à nouveau l’extrême fragilité des accords de paix qui ne s’inspirent pas des sources spirituelles. Ce qui se passe impunément en Terre Sainte et au Liban se répète ici aux portes de l’Europe.


Charbel Makhlouf

Niklaus von Flüe

Education à la Paix: «Dieu est la Paix»

Un autre jalon du parcours SLS a été marqué par un important soutien financier dans la construction. Grâce à un don généreux inhabituel, offert par une famille d’entrepreneurs du canton de Schwyz, en 2006, nous avons pu acquérir et offrir à Achkout (Mont-Liban) un bâtiment reconstruit et baptisé «Maison de la Paix» et servant actuellement encore à cet usage. Les étudiantes et les étudiants trouvent dans cette oasis le réconfort physique et spirituel dont ils ont besoin. Simultanément à ces efforts matériels, la guérison spirituelle a pris de l’importance. Après ces longues années de guerre, les personnes traumatisées n’ont pas seulement besoin d’aide matérielle, mais surtout d’exemples et de chemins pour surmonter et guérir leurs profondes blessures.

Il nous paraissait de plus en plus important, à certains amis et à moi-même, de conclure une alliance spirituelle fondée sur saint Nicolas de Flue et saint Charbel Makhlouf. Cette alliance spirituelle n’est pas un contrat mais plutôt l’expression d’un rapport personnel reliant les saints et les hommes. En fondant cette alliance, j’ai surtout pensé à mes compatriotes au Liban. Pour eux, c’était et c’est toujours une grande consolation de savoir que d’autres personnes dans d’autres pays et d’autres cultures pensent à leurs souffrances avec compassion.

«La paix est toujours en Dieu, parce que Dieu est la Paix.» Ces paroles de Nicolas de Flue me guident dans ce projet. La paix, qu’elle soit suite à une courte ou à une guerre de longue durée, n’est possible que par la réconciliation et la guérison. La réconciliation veut dire dans ce contexte surmonter sa propre haine et sa propre colère ou, mieux encore, opérer le lâcher prise de sa propre haine afin de s’en libérer; et la guérison veut dire se remplir à nouveau des énergies positives de la paix. «La paix ne peut être détruite, mais la haine sera détruite», c’est l’enseignement de Frère Nicolas. Ce sont 3 des paroles sages et toujours d’actualité. Néanmoins, cela nous coûte tellement de les mettre en pratique dans notre quotidien.

Deux saints – une alliance spirituelle de paix

 Nicolas de Flue est devenu pour moi qui vis en Suisse depuis 1962 de plus en plus familier et important. J’ai beaucoup appris du Père Josef Banz (1932-2011) qui était, depuis 1999 et jusqu’à sa mort, le chapelain du Ranft. Il était pour moi un ami bienveillant et engagé qui a fidèlement soutenu mes projets. La spiritualité de Nicolas de Flue me touche profondément. C’est un grand privilège pour la Suisse d’avoir pour Patron une personnalité de ce niveau mystique.

Il se peut que saint Charbel Makhlouf (1828-1898) soit moins connu de la plupart des lectrices et lecteurs. Il était le cadet d’une simple famille paysanne de 5 enfants, au Liban. Après plusieurs années, ce moine ordonné quitte son couvent et passe vingt-trois ans de sa vie dans l’ermitage Saints-Pierre-et-Paul, au-dessus d’A nnaya (Liban). De son vivant, cet ermite était déjà reconnu pour ses miracles. En 1977, il est le premier Maronite a être canonisé par l’Eglise catholique romaine. Les hommes de toutes confessions vénèrent Charbel Makhlouf pour ses guérisons et son aide miraculeuse.

Ce que saint Charbel et Frère Nicolas ont en commun, c’est leur simplicité et leur humilité de vie, ils n’attiraient pas l’attention sur eux-mêmes; c’est pourquoi les hommes de toutes les couches sociales et de toutes les confessions les vénèrent jusqu’à nos jours. Tous deux ont vécu plusieurs années comme ermite. L’un a quitté sa famille, avec l’accord de celle-ci, pour consacrer sa vie à la prière pour la paix. L’autre a choisi la vie érémitique en laissant sa famille conventuelle, également avec l’accord de son supérieur, pour vivre pendant vingt ans dans l’ermitage appartenant à son ordre religieux. Pourtant, tous les deux étaient à l’écoute des êtres souffrants, leur offrant conseils et consolation. Ils sont vénérés en tant que «saints vivants» et Patrons nationaux de leur pays.

Charbel Makhlouf est très vénéré pour son aide miraculeuse et ses guérisons. Je peux confirmer que beaucoup de personnes qui ont fait appel à lui ont obtenu la guérison ou son aide dans une situation désespérée. Et je confirme également la force de guérison, toujours active de Nicolas de Flue. Les événements suivants m’ont particulièrement impressionné: une semaine après avoir placé la relique de Frère Nicolas au Liban, les derniers chars d’assaut syriens ont évacué le pays qui était occupé depuis 1976.


Nabih Yammine: Les 600 ans de Nicolas de Flue. L’homme, le médiateur, le mystique

Spiritualité et paix

Huebboden 2

6370 Oberdorf

e-mail

+41 41 610 30 65

Durch Klicken vergrössern und den QR-Code direkt im e-Banking scannen.

Agrandir en cliquant et scanner le code QR directement dans l'e-banking.

Spenden

Mit den Spenden werden im Libanon die Bereiche Bildung, Spiritualität-Soziale Hilfe und Respekt vor der Schöpfung finanziert. Seit 2019 erlebt der Libanon die schwersten Krisen seiner Existenz, vor allem eine hohe Inflation Arbeitslosigkeit und Armut. SLS schickt auch Hilfsgüter. Da sich der Vorstand und seine Mitarbeiter ehrenamtlich engagieren, sind die Verwaltungskosten sehr gering. Den Wohltätern wird eine Bescheinigung über die Steuerbefreiung zugesandt.


Dons

Les dons servent à financer au Liban l’éducation, Spiritualité-aide sociale et respect de la création. Depuis 2019, le Liban subit les plus graves crises de son existence, surtout une grave inflation le chômage et la pauvreté. SLS envoie aussi des produits de premières nécessités. Comme le comité et ses collaborateurs s’engagent bénévolement, les frais administratifs sont très réduits. Une attestation d’exemption d’impôt est envoyée aux bienfaiteurs.


Bankverbindung / Coordonnées bancaires

Banque Raiffeisen, 6370 Stans / NW

IBAN: CH15 8080 8006 3159 5482 0

SWIFT: RAIFCH22XXX



Diese Website verwendet Cookies. Bitte lesen Sie unsere Datenschutzerklärung für Details.

Ce site utilise des cookies. Veuillez lire notre politique de confidentialité pour plus de détails.

OK